champignons bruns de paris Régis Simon Bio léon lhistoiredanslassietteCategoriesProducteurs

Bio Léon Champignons

Champignons Bruns, Pleurotes, Shiitake et Portobello

Régis Simon est agriculteur à Lanhouarneau. Il s’est installé en 2017 à la ferme et a décidé de se lancer dans la culture de champignons Pleurotes, Shiitake, Bruns et Portobello. Une culture en agriculture biologique.

 

Anciennement dans un projet similaire à l’histoire dans l’assiette, appelé “Frais et Local” (magasin drive de produits locaux), Régis est engagé dans le circuit court depuis désormais quelques années. Le rassemblement des produits en direct des producteurs finistériens pour les rendre plus facilement accessibles au consommateur avec la plus grande transparence, il connaît !

Le champignon brun est semblable au champignon de Paris au niveau de sa taille et de sa forme, mais il est beaucoup plus ferme. Il peut aller du beige pâle au brun foncé. Sa saveur  est plus prononcée que le champignon de Paris.

Il est possible de les manger cuits en soupe, à la poêle accompagnant une viande ou des légumes, ou frais en salades. 

 

Le champignon Portobello est idéal à farcir ! Un délice…

Les produits de Bio Léon

CategoriesProducteurs

Bio Primeurs

Mère & fille, le goût du vrai !

Laurence Bizien & sa fille Lauréline, travaillent main dans la main à la ferme. Elles produisent une diversité de succulents fruits & légumes (radis, céleri rave, courgettes jaune, vertes, rondes, tomates, rhubarbe, salade feuilles de chêne, batavia, laitue, oignons blancs, concombre etc…), et ce, en agriculture biologique. La ferme se situe à Kerlissien, à Cléder.

 

Toute l’année, Bio Primeurs respecte le cycle naturel de saisons dans le cadre de ses cultures. Ils nous proposent donc des goûts aussi surprenants et différents les uns que les autres.

Lauréline (à gauche) & Laurence (au centre)

Une palette de couleurs…

Au délà des légumes de saison, Laurence et Lauréline cultivent également des aromatiques. De la ciboulette, du thym, du coriandre, du basilic…(le petit péché mignon de Laurence pour cuisiner un bon pesto maison). De quoi apporter une touche de fraîcheur dans nos salades ou encore dans nos recettes de plats chauds.

Les produits de Bio Primeurs

CategoriesProducteurs

Les Gourmandises de Bellevue

Des gourmandises bretonnes comme on les aime !

Quoi de plus appétissant que des Kouign amann et galettes bretonnes…Du moins, pour les connaisseurs il n’y a pas de doute…Les autres, laissez-vous tenter par ces délicieuses gourmandises car ce sont bien LES produits bretons par excellence

Le goût & la qualité…

Erwan Roué de Plouégat-Moysan a créé un laboratoire de Biscuiterie et propose une gamme de produits traditionnels régionaux. Boulanger-Pâtissier de formation, Erwan est passionné par la confection de produits gourmands de qualité. Il apporte une attention particulière aux ingrédients qu’il utilise comme par exemple les œufs bio de la ferme de Plouisy ou encore le beurre de la Maison Le Gall, du sel de guérande…

Les ingrédients utilisés dans les recettes de Erwan sont tous labellisés en agriculture biologique et il n’utilise aucun additif ni conservateur quelconque. Le goût et la qualité, voilà les deux mots phares prononcés par Erwan. 

 

Vous pouvez retrouver sur la boutique de l’histoire dans l’assiette ses kouign amann et galettes bretonnes !

Les Gourmandises de Bellevue

CategoriesProducteurs

La ferme de Mik

La ferme de Mik et ses bovins épanouis !

La ferme de Mikael Scrignac est une petite ferme familiale sur la commune de Plougonven. C’est en 2013, après une première carrière d’éducateur spécialisé entre Paris, Bruxelles et Morlaix que Mikael décide de reprendre la ferme. 

 

L’objectif est de produire une viande de qualité tout en respectant le bien-être animal. Pour cela, il respecte de nombreux points également primordiaux pour L’histoire dans l’assiette.

Une philosophie et des engagements forts 

“La viande est un produit qui procure du plaisir et des émotions, il y a une histoire à raconter, c’est ce que je m’efforce chaque jour de proposer”

Mikael

Chez Mik, les animaux et les sols sont respectés.

Toute la vie des bêtes se passe sur la ferme et la certification “Agriculture Biologique” est en cours. 

 

Les bovins pâturent en toute liberté 8 mois par an. Mikael a mis en place un système de pâturage dynamique qui permet aux vaches de bénéficier d’une herbe de meilleure qualité et aux sols de se régénérer plus facilement. 

 

La taille de la ferme est plus que suffisante pour une vie agréable pour toutes les bêtes (27 mères). Elles ne sont pas écornées, les antibiotiques ne sont utilisés que pour soigner et leur nourriture est 100% biologique et sans OGM. En effet, la ferme est autonome en alimentation, lorsque l’herbe n’est plus suffisante, elle produit son foin. Aucun maïs ni tourteaux de soja n’est utilisé en complément.

Des salers et des blondes d’Aquitaine

L’élevage se compose de deux types de bovins. 

 

La salers est une race mixte qui peut donc produire de la viande et du lait. Cette race “Rustique” a de belles qualités maternelles, il n’y a pas besoin de compléter l’alimentation des veaux qui ne sont pas séparés de leur mère avant le sevrage. 

La viande qu’elle produit est de couleur rouge vif et elle a un goût finement persillée qui ravira les amateurs de bœuf. 

 

La blonde d’aquitaine est une race de grande taille et de couleur allant du blanc-crème au froment. 

Elle est élevée pour sa production de viande et très réputée pour ses qualités bouchères. La viande a une texture très fine et une belle saveur.

Un suivi de A à Z et une  démarche globale

Le respect de l’animal et du sol amène inévitablement à produire une viande aux qualités exceptionnelles. D’ailleurs, les bœufs sont élevés beaucoup plus longtemps que la norme pour encore une fois, allier bien-être animal et qualité de la viande. 

 

Mikael contrôle toutes les étapes de la production. Par exemple, la monte se fait naturellement ou encore le transport vers l’abattoir ne se fait pas en camion mais en tracteur dans des conditions moins stressantes pour les bêtes. 

Enfin, la viande est laissée à maturation 17 jours pour un goût plus fin.

 

Dans un esprit global de ferme écologique et responsable, depuis 2019, l’exploitation a installé de nombreux panneaux solaires sur un hangar dont l’énergie non utilisée est ré-injectée dans le réseau !

Les produits de la Ferme de Mik

CategoriesProducteurs

Le Groin dans le foin

Un élevage familial dans la joie et la bonne humeur !

Enora Hillion habite à Moustéru, dans les Côtes-d’Armor, notre joli département voisin. Enora fait pleinement partie de l’aventure familiale de l’élevage de porcs sur paille en semi plein air et bovins. C’est une ferme familiale qui perdure depuis trois générations. Elle s’occupe de ses 350 cochons tandis que son père prend en charge les vaches.

Des cochons élevés sur paille qui naissent et grandissent sur la ferme ! 

Le choix de la race Duroc

“ La race Duroc est bien réputée pour sa viande avec un goût d'exception, elle ravira certainement les gourmets !”

Enora

Enora a fait le choix de la race Duroc pour les porcs, réputée pour sa viande tendre et persillée. De plus, afin d’améliorer les qualités gustatives de la viande tout en respectant le bien-être de ses animaux, les cochons sont élevés sur des circuits de plein-air une partie de l’année, avec donc l’accès à une herbe fraîche quand la saison le permet. Ils sont élevés sur paille le reste du temps. 

 

Pour compléter cela, ils sont nourris à base de céréales issues de l’exploitation et certifiées sans OGM.

Toutes ces conditions réunies donnent l’assurance d’une viande de qualité et délicieuse !

“Nos animaux sont garantis sans antibiotiques, et élevés dans le plus grand respect du bien-être animal et de l’environnement”.

Enora

Pour la partie bovine, ce sont des vaches de race Charolaise que Enora et sa famille ont choisi pour leurs qualités bouchères.

Les vaches pâturent 7 à 8 mois de l’année et passent l’hiver au chaud à l’étable. Le troupeau est nourri avec les céréales et fourrages de la ferme, cultivés sur l’exploitation. 

 

Vous pouvez retrouver dans la boutique de l’histoire dans l’assiette la viande de bœuf et de porc de Enora et sa famille.

Les produits du Groin dans le foin

Jean luc congarCategoriesProducteurs

Jean-Luc Congar

Jean-Luc Congar, le papa de Marlène !

L’histoire dans l’assiette est heureuse de proposer les produits du papa, Jean-Luc Congar, producteur légumier à Plounévez-Lochrist. Des échalotes en vrac mais aussi et surtout la fameuse tresse d’échalotes. Tressée à la main, la tresse pèse environ 500g et s’accroche partout où vous le souhaitez. Elle fait à la fois office de jolie décoration dans votre cuisine mais aussi et surtout d’un plaisir gustatif dans l’assiette. La durée de conservation des échalotes est allongée en raison des fanes bien serrées dans la tresse.

L’échalote ! Produit phare de la Bretagne

tresse échalotes

“Je me souviens encore tous ces étés passés dans les champs à les arracher à genoux ces fameuses échalotes...mais aussi à les ramasser derrière la machine, le saut à la main. Que de bons souvenirs avec du recul (même si ce n’est pas ce que je disais dans l’instant T)”

Marlène Congar

Petit message au papa

Je tiens à remercier dans cette fiche de présentation, mon père. Lui qui m’a inculqué de belles valeurs dans la vie. Que l’on a rien sans rien. Qu’il faut être courageux et ambitieux pour réussir. Mais au-delà de la réussite, qu’il est important d’aimer son travail et d’être épanoui sur tous les plans. 

 

Je suis fière aujourd’hui d’avoir pris ce chemin. De rassembler sur cette plateforme de l’histoire dans l’assiette de nombreux bons produits de producteurs du Nord Finistère. Si l’on m’avait dit un jour que je vendrais les échalotes de mon père dans le cadre de mon activité professionnelle, je ne l’aurai jamais cru…

 

Le monde agricole est un monde difficile et exigeant mais tellement beau à la fois. Je suis reconnaissante et admirative du travail dur qu’il accomplit chaque jour. 

 

Merci à lui de me soutenir depuis toujours, de m’accompagner, de me remonter le moral, et surtout de croire en moi afin que ce joli projet, l’histoire dans l’assiette, qui me tient énormément à cœur, aboutisse et continue de grandir avec ces belles valeurs.

Merci papa.

Marlène Congar

Les produits de Jean-Luc Congar

Florian et bernard le saint plouzévédéCategoriesProducteurs

Gaec Le Saint

L'agriculture de père en fils !

Bernard et son fils, Florian le Saint, sont producteurs légumiers à Plouzévédé dans le Nord Finistère. Cela ne date pas d’hier mais remonte déjà à plus de 20 ans que l’exploitation familiale fonctionne en agriculture biologique. Bernard aime parler de son métier afin de transmettre des méthodes de travail réalisables à plus grande échelle pour des productions de légumes bio.

Crédit photo : réussir.fr

“Produire des légumes en bio, ce n’est pas toujours facile, mais cela ne se résume pas à sarcler les mauvaises herbes à genoux dans les cultures. Avec du matériel performant, le binage permet d’atteindre des efficacités très intéressantes.”

Bernard Le Saint

La production en agriculture biologique a désormais toute sa place car elle a fait ses preuves et la demande est bien là. La famille Le Saint a fréquemment ouvert ses portes pour transmettre son savoir-faire, ses connaissances et donner des conseils. Comme l’avait dit Bernard, il est important de montrer qu’il existe des solutions techniques applicables en bio pour assurer des rendements et des revenus corrects.

 

La production s’oriente principalement vers des légumes de plein champ, des pommes de terre (variétés Allians et Maiwen) et des carottes, mais également du brocoli, des échalotes et choux-fleurs

Les produits du Gaec Le Saint

Luc Calvez ferme baie du kernic maraîcher agriculture biologiqueCategoriesProducteurs

Le Potager du Kernic

Plus qu’une passion, une vocation

Luc Calvez est maraîcher en agriculture biologique. L’exploitation familiale est proche de la Baie du Kernic à Plounévez-Lochrist. Luc Calvez a toujours souhaité être agriculteur, c’est une vocation profonde, et a franchi le pas de la conversion en agriculture biologique depuis maintenant plus de 10 ans.

 

Il produit toute une variété de légumes allant de la pomme de terre primeur, à la salade, aux choux (divers), tomates (dont des variétés anciennes au goût incroyable), aubergines, poivrons, concombres, courgettes… Une palette de couleurs, de quoi nous régaler !

Le choix progressif d’une meilleure qualité de vie

Luc Calvez n’a pas toujours connu le maraîchage diversifié. L’intensification des cultures et l’utilisation de pesticides ne lui convenaient plus. 

"J’ai vécu un empoisonnement à l’occasion d’un traitement et je ne supportais plus l’ambiance confinée des tunnels et la présence de pesticides”

Luc Calvez

Progressivement, les méthodes de travail au sein de l’exploitation changent. Moins de désherbant, de produits phytosanitaires, et plus de fertilisation avec de la matière organique. L’important avant de passer en agriculture biologique est de bien maîtriser la technique, ce qui était le cas de Luc. Aujourd’hui, Luc s’éclate dans ce qu’il fait. C’est un challenge de tous les jours mais la fierté est là. Un respect des sols, de beaux légumes, de vrais goûts authentiques…

 

Le petit plus de la ferme du Kernic est le magasin à la ferme qu’ils ont aménagé depuis quelques temps maintenant. On y retrouve une variété de leurs légumes frais.

“Nous sommes fiers de vendre des légumes que nous avons produits dans le respect de la vie microbienne des sols ”

Luc Calvez

Le mot d’ordre est la capacité d’adaptation, l’apprentissage constant pour acquérir une meilleure technique afin d’offrir de bons légumes.

Crédit photo : kerilis

Les produits du Potager du Kernic

Pierre-Louis et Constant Oger, fondateurs de la brasserie SklentCategoriesProducteurs

Brasserie Sklent

Brasserie Sklent, une bière familiale et simple

Originaires du Trégor, Pierre-Louis et Constant Oger sont deux frères de 26 et 24 ans qui ont décidé en février dernier de quitter leur travail respectif pour installer leur brasserie à la ferme du Fessiou à la Forest-Landerneau. 

Malgré le contexte difficile pour monter une entreprise, ils ne se découragent pas et sont déjà heureux de pouvoir continuer à travailler. 

L’initiative vient de Pierre-Louis qui commençait déjà à brasser à côté de son travail d’ingénieur à mi-temps. Constant s’est gracieusement laissé convaincre.

Logo de la brasserie Sklent à la Forest-Landerneau

Une production particulière

Les deux frères ne souhaitent pas se démarquer par des recettes folles mais par des bières simples et de qualité.

"Nous sommes sur de la bière traditionnelle, de la bière de tous les jours"

Constant Oger

Ils utilisent donc un cycle de production et de maturation plus long que la normale avec un créneau compris entre deux mois et deux mois et demi.

Des matières premières de qualité

“Ce sont vraiment les matières premières que l’on veut simples, mais bio et de qualité”

Constant Oger

Depuis le mois de février,  ils proposent ainsi une nouvelle bière à base de houblon et de malt finistérien. Tous les ingrédients sont brassés à la main. On ne peut pas faire plus local, l’orge est produit en finistère sud puis est malté par la Malterie de Bretagne et le houblon est produit par la ferme sur laquelle ils travaillent.

Une gamme étoffée à l’écoute des clients

Depuis le mois de mai dernier, ils produisent environ 800 litres de bière par semaine. Ils peuvent ainsi proposer six références en permanence : blonde, IPA, blanche, rousse, stout, triple. Ils adorent recevoir le retour de leurs clients et peuvent parfois adapter les recettes en conséquence.

La gamme des bières proposée par la brasserie Sklent

L’histoire dans l’assiette vous propose toute cette gamme à portée de main !

Les produits de la Brasserie Sklent

Gweolé Ollivier, fondateur de la brasserie D'istribilh, et sa familleCategoriesProducteurs

Brasserie D’istribilh

Brasserie D’istribilh, de la terre à la bière

La brasserie créée en 2013 est située à Plouider où elle est venue remplacer l’ancienne ferme laitière familiale. La quatrième génération sur ces terres. 
Gwenolé Ollivier commence par une formation de viticulteur-œnologue à Bordeaux. Il travaille dans des domaines viticoles en Suisse, en Nouvelle-Zélande et au Portugal. Moult voyages et apprentissages, qui lui permettent de devenir un maître de chai. Mais une chose importante lui manque, la bretagne et ses amis
On ne peut pas encore faire pousser des vignes en Finistère même si en raison du réchauffement climatique, cela ne saurait tarder. 
Il pense au cidre et à l’eau de vie mais ça ne lui convient pas, la brasserie lui parle plus.

"Le milieu de la fermentation est relativement comparable entre la bière et le vin, c’est juste le procédé de brassage comme le procédé de récolte pour la vinification qui diffère"

Gwenolé Ollivier
Gwenolé Ollivier, viticulteur-oenologue de formation, créateur de la brasserie
Crédit vidéo : Saik

Un travail de patience et de rigueur pour trouver de belles recettes.

Gwenolé discute avec d’autres brasseurs et surtout expérimente beaucoup d’associations pour parvenir à des recettes qui lui plaisent et qu’il peut reproduire à l’identique.

"J’étudie les recettes et j’adapte en utilisant l’orge qui me plaît. Cela ne donnera pas une bière conventionnelle mais au moins, une bière qui me plaît."

Gwenolé Ollivier
Gwenolé cherchant des recettes originales

Crédit vidéo : Saik

Après deux années de travail, il est en capacité de présenter 3 bières qui mélangent savamment sagesse et folie pour lui plaire mais surtout séduire un public large. La Ribin est une bière blonde cuivrée de type Pale Ale, la classique de la brasserie. La Riboul, une ambrée dense et enfin une blanche, la Fresk, très rafraîchissante. Depuis, les propositions s’étoffent avec la Moutig notamment. 

"Je me suis inspiré de procédés belges avec une méthode anglaise (..), je me limite pas à trouver une recette et la mettre en application"

Gwenolé Ollivier

Des matières premières locales et produites en agriculture biologique

Gwenolé et Benoît dans leur malterie
Crédit photo :  Ouest France

La concurrence est féroce et certaines matières premières sont accaparées par les industriels. Alors, Gwenolé décide de s’associer avec Benoît, agriculteur depuis 15 ans. 

Le houblon, l’orge, le blé, le seigle, l’avoine tout est produit par Benoît en agriculture biologique et localement. 

Pour être une brasserie entièrement indépendante, il faut aussi pouvoir malter, ils construisent donc une malterie avec l’aide de Brendan, électronicien.

Les voilà donc parés à créer de belles bières indépendantes au caractère bien affirmées et avec un brin de folie rafraîchissant.

Gwenolé faisant la promotion de sa bière la Fresk

Crédit vidéo : Saik

Les produits de la Brasserie D’istribilh